Humeur du jour...élégiaque !

Publié le par Catherine Barbé

Cynthia prima

Au réveil, elle m'est revenue. Voilà plus de 30 ans qu'elle sommeillait... Étonnante mémoire !

Cynthia prima suis miserum me cepit ocellis

Contactum nullis ante cupidinibus...

Le responsable, sans doute est-ce Lui, sans doute, le facétieux δαίμων, lui mon guide depuis toutes ces années, ni tout à fait le même ni tout à fait un autre. Et pourtant ses traits me sont connus ! 

Quaeritis unde mihi totiens scribantur amores,

unde ueniat mollis in ore liber ;

non haec Calliope, non haec mihi cantat Apollo :

ingenium nobis ips(e) puell(us) facit.

Éphèbe éternel, divine image et pourtant si humaine, c'est maintenant qu'il me revient bien tard "tardus Amor, l'esprit bien lent !

Oui ! si lent :

In me tardus Amor non ullas cogitat artis

nec meminit notas, ut prius, ire uias.

- Hi ! Wayward Sisters...

At uos deductae quibus est fallacia lunae

et labor in magicis sacra piare focis...

... Appear, appear at my call ! 

Quel plaisir de redire ces textes, comme si je n'avais jamais cessé de me les raconter, les sons et les rythmes, scandés...inscrits en moi , gravés...

Et si je suis encore là pour me souvenir, c'est que j'ai toujours aimé.

Élégiaque oui, j'avais prévenu ! 

Texte

Properce, Élégies, I,1, v. 1-3; 17-18. II,1, v.1-4

Illustration 

Par Auguste Vinchon, Properce et Cynthie à Tibur, vers 1815

avec la participation furtive de Sorceress in Didon et Énée, Purcell

Bonus 1 : Sorceress... ''...en agedum (...) mente conuertite... I

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article